Tumblelog by Soup.io
  • inajaa
  • Eusters
  • idzsobie
  • szaaatan
  • immobilier
  • kaerion
  • guckes
Newer posts are loading.
You are at the newest post.
Click here to check if anything new just came in.

June 05 2019

November 14 2018

Auto-entrepreneurs fleuristes face à la grande distribution

Un marché qui ne semble pas vraiment faiblir est la vente de fleurs en ligne. Que ce soit en France, en Suisse ou en Belgique, ils sont de plus en plus nombreux à passer commande sur des sites spécialisés plutôt que d'aller chez un fleuriste. Conscients de ce risque, de nombreux petits commerçants se sont alliés à ces mastodontes de la livraison florale. Pourtant, tout un secteur de ce marché est en train d'échapper à ces toutes petites entreprises: l'envoi de fleurs par la poste. En effet, on trouve de plus en plus de sociétés capables de conditionner leurs bouquets de façon à arriver à destination en bon état, sans avoir besoin de les livrer en personne. Sur ce segment de marché, le volume est primordial pour obtenir des prix plus bas de la part du producteur. Il faut également être bien rôdé en logistique, pour prévoir les stocks nécessaires à l'acheminement. Le client final est-il conscient de cette différence? "La perception du client est difficile à établir de façon définitive", estime David du site Daily-flowers, un site de livraison de fleurs utilisant le réseau postal suisse. "Quand tout va bien, les clients n'ont pas de questions. Toutefois, la logistique a ses avantages et ses inconvénients. Il arrive qu'un colis soit en retard pour des raisons indépendantes de notre volonté, et dans ce cas, des incompréhensions surviennent.". C'est pourquoi la société a décidé d'afficher clairement son mode de livraison sur son site internet. De nombreux autres sociétés ne sont pas aussi transparentes.

Pour Helmut Maier, chez 123Blumen Blumenversand, l'envoi floral par l'intermédiaire d'un fleuriste est un atout qu'ils mettent en avant, mais que les nouvelles générations ont plus de mal à percevoir. "Malheureusement, le métier de fleuriste tel qu'on la connu il y a quelques années est en train de disparaître. Pour ces artisans, il faut s'allier à la grande distribution ou aux sites de vente de fleurs pour espérer continuer". Parmi les points négatifs à relever de l'envoi floral par un fleuriste, ce sont les frais de livraison qui reviennent le plus souvent. Ils sont forcément plus élevés du fait de la remise en main propre - remise en mise propre qui est également une garantie de qualité, car il est préférable de se voir remettre des fleurs que d'ouvrir un paquet.


November 10 2018

4338 e951
Reposted fromkarmacoma karmacoma viacieniolubek cieniolubek
1841 34ee 500
smrut.jpg
Reposted fromatoman atoman viacieniolubek cieniolubek
3557 bf34 500
Reposted fromRockYourMind RockYourMind viaPaseroVirus PaseroVirus
4481 54ad 500
Reposted fromgrobson grobson viaPaseroVirus PaseroVirus
4482 2f4a 500
Reposted fromgrobson grobson viaPaseroVirus PaseroVirus

November 05 2018

0676 61fc 500
Reposted bycieniolubekloca-blueberryponurykosiarz

November 03 2018

9212 44bc 500
Reposted bypolitycznymemesmeemNotForYou

October 13 2018

0458 b3ff 500
Reposted frompsychedelix psychedelix

September 24 2018

1978 5e1b
Reposted fromitslikerufus itslikerufus viaczinok czinok
3456 3d0d
Reposted fromoopsiak oopsiak viareloveution reloveution
8800 3252 500
Reposted fromfungi fungi viareloveution reloveution
8831 5ba6 500
Reposted fromHypothermia Hypothermia viareloveution reloveution
9541 a979 500
Reposted bymemesthor7o

August 03 2018

Interviews d'auto-entrepreneurs: 123fleurs, fleuriste à Genève

Notre nouvelle série estivale donne la parole aux auto-entrepreneurs et aux petites entreprises. Cette semaine, Patrick Wittwer nous livre ses impressions sur son activité à travers son entreprise de livraison de fleurs à Genève.

Comment avez-vous débuté votre activité de fleuriste?

Patrick Wittwer: j'ai repris l'entreprise familiale, limitée au niveau local, et tenté de l'étendre au niveau national. J'ai toujours aidé ma famille dans leur petite entreprise, mais il est rapidement apparu qu'en tant que commerce locale, nous ne pouvions pas lutter contre la grande distribution. Il fallait réagir, et vite.

Quelles modifications avez-vous fait pour relancer votre activité?

Patrick Wittwer: au lieu de se battre contre d'autres fleuristes locaux, nous nous sommes associés au travers d'une association de commerçants locaux. Ensuite, nous avons fait appel à une société de création de site web à Genève pour moderniser notre offre, et vendre nos bouquets en ligne. En parallèle, nous avons améliorer notre présence sous Google pour que nos clients nous trouvent plus facilement.

Où vous voyez-vous dans 10 ans?

Patrick Wittwer: nous allons tenter de solidier notre présence au niveau national à travers l'association suisse des fleuristes donc nous sommes membres. Dans un second temps, nous ouvrirons une solution e-commerce intégrée à notre magasin de fleurs en ligne.

July 27 2018

7990 8efe 500
Reposted byjaggerloca-blueberrymr-absentiareloveution
7978 84a1 500
Reposted byatheismloca-blueberryxalstormageddon-dark-lord-of-old
Older posts are this way If this message doesn't go away, click anywhere on the page to continue loading posts.
Could not load more posts
Maybe Soup is currently being updated? I'll try again automatically in a few seconds...
Just a second, loading more posts...
You've reached the end.

Don't be the product, buy the product!

Schweinderl